Positionnement sur le marché de l’énergie – Haïti, Burkina Faso, Cambodge, Philippines et Togo

Les programmes d’accès à l’énergie financés par Microfinance Solidaire SAS et mis en oeuvre par Entrepreneurs du Monde visent à rendre accessibles aux populations en situation de précarité énergétique des produits de cuisson et d’éclairage propres, modernes et économiques.

Chaque programme promeut à travers les réseaux de distribution qui sont développés toute une gamme d’équipements de cuisson et d’éclairage. Ceux-ci sont sélectionnés sur la base de critères de qualité et d’efficacité conformes aux standards internationaux, et identifiés suite à une étude de marché approfondie, incluant des tests d’utilisations et focus group pour s’assurer que les produits répondent bien à la demande des ménages.

Une étude de marché globale a été récemment publiée par Entrepreneurs du Monde avec les positionnements de chaque programme sur le marché du pays, son offre et l’état de la concurrence. Voici les articles qui ont permis de réunir les informations de marché :

https://afrique.latribune.fr/entreprises/industrie/energie-environnement/2017-11-29/burkina-faso-mise-en-marche-de-la-plus-grande-centrale-solaire-d-afrique-de-l-ouest-759755.html

https://afrique.latribune.fr/think-tank/tribunes/2017-12-27/le-soleil-nouvel-or-noir-de-l-afrique-de-l-ouest-tribune-762864.html

Jack Pegler, (2017) Unlocking the potential of solar energy in Cambodia, NRG Solutions https://d2oc0ihd6a5bt.cloudfront.net/wp-content/uploads/sites/837/2017/06/17_UNLOCKING-THE-POTENTIAL-of-SOLAR-ENERGY-IN-CAMBODIA.pdf

Entreprendre au Cambodge 2017-2018, CCI France Cambodge https://issuu.com/ccifrancecambodge/docs/entreprendre_au_cambodge_2017-2018

http://www.centrale-energie.fr/spip/spip.php?article185

http://lenouvelliste.com/article/177193/la-production-delectricite-en-haiti-depend-a-86-du-petrole

http://www.republicoftogo.com/Toutes-les-rubriques/Economie/Le-formidable-developpement-de-l-off-grid

http://www.jeuneafrique.com/239566/economie/energie-solaire-en-afrique-les-multinationales-senflamment-pour-les-mini-reseaux/